`

Le groupe

La construction bois

Le Groupe Natekko s’est très vite consacré à la construction bois,
séduit par ses nombreux atouts incontestables :

Longévité

Le bois est un matériau durable comme le prouvent les structures en bois parfaitement intactes retrouvées dans des tombeaux égyptiens vieux de plus de 3500 ans. Séché et maintenu à l’abri de l’humidité, le bois est pratiquement éternel.


Résistance au feu

Mettons fin aux idées reçues : le bois résiste très bien au feu, il transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier. S’il brûle, sa teneur en eau provoque la formation d’une croûte qui fait office d’isolant et freine la combustion.

De plus, il est classé « non nocif » à la combustion dans les spécifications officielles des sapeurs-pompiers de France, contrairement aux autres matériaux utilisés habituellement.


Performance thermique

La faible conductivité thermique du bois en fait un très bon isolant qui le situe près des isolants de synthèse. Le bois est 12 fois plus isolant que le béton, 350 fois plus que l’acier, et 1500 fois plus que l’aluminium.


Performance phonique

Le bois peut offrir un bon comportement phonique s’il est correctement mis en œuvre avec notamment des épaisseurs adaptées.


Solidité, souplesse, et légèreté

Le ratio résistance mécanique/masse volumique est très élevé ce qui révèle la performance du matériau bois. Ainsi une poutre de 3m de portée capable de supporter 20 tonnes pèse 60 kg en bois résineux, 80 kg en acier, 300 kg en béton armé. À résistance mécanique égale, le bois est le matériau de structure le plus léger.


Résistance parasismique

La construction du bois résiste davantage aux secousses sismiques que les autres du fait de sa légèreté et de sa forte capacité d’absorption.


Régulation hygrométrique

Le bois est un matériau respirant qui absorbe et rejette l’humidité ce qui assure une régulation été comme hiver.


Écologique

Le bois est une matière première renouvelable, facilement démontable et recyclable : il pousse une fois et demie plus de bois que l’on en utilise.